L'ATTRACTIVITÉ

GAGNER EN ATTRACTIVITÉ

Recrutement et fidélisation : défis de taille et retours d’expériences

Formations initiale et continue, horaires aménagés, rémunération encourageante, intéressement, reconnaissance et valorisation des savoir-faire sont autant de leviers et arguments pour séduire de jeunes pousses ou fidéliser des talents confirmés.

L'attractivité fait partie des thèmes clés de cette édition 2022 du salon EquipHotel. Et pour cause : la fidélisation des équipes comme celle d'une clientèle sont au coeur des préoccupations des hôteliers et des restaurateurs. Tous doivent relever le défi au quotidien.

Pour les aider, les accompagner et les informer, EquipHotel donne d'ores et déjà quelques pistes à suivre.

LES THÉMATIQUES 2022 D'EQUIPHOTEL

GAGNER EN ATTRACTIVITÉ // SE PROJETER DANS LA DURÉE ET LE DURABLE //  PENSER LE DIGITAL À VISAGE HUMAIN // FAIRE DU BEAU AVEC DU BIEN // MISER SUR LE SOIN DE SOI

 

DECRYPTAGE

EquipHotel vu par le directeur artistique de l’agence 14 septembre, Cédric Martineaud, auteur d’un trend book sur l’hospitalité pour cette édition 2022 du salon

Que vous inspire l’attractivité dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration ?

Que ce soit pour le client ou le salarié d’un établissement, chaque espace doit raconter une histoire, révéler une identité, mais aussi s’humaniser, se moduler, s’hybrider pour se mouvoir en lieu de vie, qu’il soit restaurant, café, hôtel, tiers-lieux. La lumière s’y fait naturelle ou discrète, le son s’atténue pour laisser place au calme devenu nécessaire.

Vous parlez de « calme » : faut-il du silence désormais pour déjeuner en paix ?

Cette année, en effet, le travail des designers sur l’acoustique fait écho au silence du monde, même pour un restaurant, avec des solutions du sol au plafond, sans oublier le mobilier.

A-t-on aussi besoin d’air, après les périodes de confinement ?

Oui, c’est certain. Si bien que l’intérieur s’ouvre sur l’extérieur, les fenêtres s’agrandissent. Dedans et dehors se fondent, se confondent. Conséquence : les collections de mobilier outdoor remportent un franc succès.

À savoir : le trend book de Cédric Martineaud sert de fil rouge à l’édition 2022 d’EquipHotel. Il fera l’objet d’un cycle de rencontres et conférences durant le salon.

DÉCO DECODÉE

EquipHotel 2022 accueille une cinquantaine de fabricants de luminaires, ainsi qu’une centaine d’entreprises du secteur de l’ameublement et de l’agencement d’espaces extérieurs. Ces exposants viennent de France et de toute l’Europe.

Prendre l’air

Ligne Roset Contract présente sa collection Cinna Outdoor au salon EquipHotel. Cette ligne de mobilier « made in France » mêle savoir-faire, confort et design, que ce soit avec le canapé Murtoli, dessiné par Christian Werner, ou avec le fauteuil Lapel, imaginé par Busetti Garutti Redealli. Des réalisations pensées pour le bien-être des estivants en quête de grand air et d’extérieurs.

(Membre de l'Ameublement Français)

© Ligne Roset - Canapé Murtoli, imaginé par le designer Christian Werner

Faire toute la lumière

Située dans la vallée de la Loire, l’entreprise CVL Luminaires imagine et fabrique des luminaires décoratifs en laiton massif, depuis plus de 50 ans. Entièrement réalisées à la main et 100% « made in France », ces créations s’adaptent à tous les projets : pour un confort unique aussi bien pour les salariés que pour les clients d’un hôtel ou d’un restaurant.

(Membre de l'Ameublement Français)

© Didier Delmas - Applique Earth Radiaan, dessiné par Emilie Cathelineau pour CVL Luminaires, Hôtel Les Roches Blanches (by Agence kappel), Cassis

Grandeur nature

Nom : Ethnicraft.

Signe particulier : ce créateur de pièces de mobilier mise sur le bois massif et les matériaux naturels.

Savoir-faire : Ethnicraft conjugue design avec confort, lignes intemporelles et meubles de caractère patinés par le temps. L'univers Ethnicraft se décline pour l’indoor, l’outdoor, les espaces de coworking…

© Ethnicraft - Chaise-longue inclinable Bok, en teck massif, dessiné par Jacques Deneef, et coussin jack en polypropylène et mousse séchage rapide.

PAROLES D'EXPERTS

On ne vient plus à l’hôtel uniquement pour dormir, mais aussi pour déjeuner, dîner, rencontrer, s’amuser, nager, travailler… Un constat qui, à lui seul, est source d’attractivité à la fois pour les clients et les salariés. Car on ne reçoit plus comme avant. Fini le « desk » et l’accueil en face à face. Nos 2 experts Yann Martin (Cut architectures) et Philipe Monnin (Millésime) participent à la série de conférences sur le thème « hôtellerie et attractivité », durant le salon EquipHotel.

Yann Martin, à la tête de l’agence Cut architectures, conçoit un lobby, il imagine « un nouveau rapport à l’autre, où le client vient à côté de l’hôte ». Il abolit aussi les cloisons, comme au flambant neuf Pullman Montparnasse, pour créer « des limites non physiques », qui se traduisent par « des traitements de sols, de plafonds, ou le choix d’un mobilier ». « L’attractivité réside dans la façon de donner une expérience unique à vivre », explique l’architecte.

Avis partagé par Philippe Monnin, cofondateur du groupe hôtelier Millésime. « Nos maisons sont des destinations, où il se passe toujours quelque chose », souligne-t-il. Enfin, pour attirer et fidéliser les équipes, Yann Martin mise sur le bien-être des salariés : « Tout au long d’un chantier, je garde en tête la posture qu’ils vont avoir par rapport au client, dans chaque espace de l’hôtel ». Philippe Monnin, pour sa part, croit à l’écoute des attentes de chacun et à la mobilité : « Dans notre groupe, nous offrons la possibilité d’évoluer, grimper dans la hiérarchie, changer d’établissement et même de pays. »

INNOVATIONS

L’innovation, levier de performance d’un établissement et clé de tout positionnement, est au cœur de cette édition 2022 du salon EquipHotel. Avec en point d’orgue le concours Innovation Awards, qui récompense les meilleures innovations (produits et services) des fournisseurs du secteur des CHR.

Des lits d’initiés

Elle s’appelle levly®. Cette structure métallique se place sous n’importe quel lit, quelle que soit sa taille, et permet de le surélever afin de faciliter le travail des femmes de chambres. Ergonomie, efficacité et lutte contre les troubles musculosquelettiques sont garanties. Utile et précieux.

© levly - Rehausser un lit pour faciliter le quotidien des femmes de chambres. 

Du maxi dans du mini

Le concept vient du Japon. Son nom : Cosmonde. L’idée : créer des hôtels où chaque voyageur dispose de sa chambre-capsule. À l’intérieur de celle-ci : couette, oreiller, écran, prises électriques… À cela s’ajoute l’accès à des vestiaires, salles de bains ou autres espaces de travail et de restauration. On dort en solo, mais on vit en communauté.

© Cosmonde - La chambre de demain sera-t-elle une capsule ?

Bureau en duo

Gain de place et coworking font bon ménage. Le bureau open-space « new modern » de Tiptoe peut accueillir deux personnes pour travailler, se connecter, ranger, stocker. L’astuce en plus : le plateau, en bois éco-certifié, plastique recyclé ou multiplis, combine robustesse et facilité d’entretien. Idéal pour créer un espace de travail dans un hôtel.

(Membre de l'Ameublement Français)

©Tiptoe - Bureau open-space « New Modern » conçu pour accueillir deux personnes. 

EXPERIENCE

Ergonomie mode d'emploi

Durant le salon EquipHotel, plusieurs conférences vont aborder la problématique du bien-être et du confort des salariés des CHR sur leur lieu de travail. Car c’est une clé de l’attractivité pour le secteur. 

La Cramif prend ses quartiers au salon EquipHotel. Pour l’occasion, la Caisse régionale d’Assurance maladie d’Ile-de-France présente une « Ergo Room » et une « Ergo Cook ».

Le point commun entre ces deux espaces pédagogiques, conçus par une quinzaine d’entreprises partenaires ? Leurs innovations permettent d’améliorer les conditions de travail dans le secteur des CHR.

Ainsi l’« Ergo Room » dispose notamment de systèmes pour faciliter relevage de lit, houssage de couette ou autre nettoyage à la vapeur sèche. Quant à l’ « Ergo Cook », elle privilégie le stockage au poste de travail, le lave-vaisselle dispose d’un capot pour permettre au plongeur de travailler sans se baisser, four et hotte sont autonettoyants… Et ça change tout au quotidien. Ces solutions concrètes permettent de prévenir les TMS (troubles musculosquelettiques) et de limiter les arrêts maladie.