TRIBU MOB

- LES MOBILISÉS -

PAROLE DONNÉE À LA TRIBU SUR EQUIPHOTEL

Mardi 17 novembre 2020 / TALKS DURABLE - Pavillon 4

  • 10h30-11h15 Conférence 

Bio, local et « écologie sociale » : comment ces valeurs sont-elles applicables dans l’hôtellerie et la restauration ?

Eléments de réponses avec : Cyril Aouizerate, fondateur de MOB Hotel / Paolo Sari, chef cuisinier, consultant pour tous les MOB / Cyrielle Hariel, journaliste

  • Tout au long de la journée

Interludes musicaux entre les conférences et distribution d'un journal créé spécialement pour EquipHotel.

LE MOUVEMENT MOB

Cyril AOUIZERATE

Cyril Aouizerate a suivi des études de philosophie avant de devenir l’une des personnalités les plus engageantes dans l’univers de l’urbanisme en France. Il a donné vie en 2011 au mouvement MOB. D’abord par un restaurant vegan à Brooklyn puis en développant des hôtels populaires, MOB HOTEL -OF- THE PEOPLE. Les valeurs de cette tribu se fondent autour de 6 piliers : HUMANITÉ, IMPERFECTION, PERPÉTUELLE EXPERIMENTATION, LIBERTÉ, PERSEVERANCE & INCLUSION.

Cette vision contemporaine de l’hôtellerie à l’énergie si particulière remet en question les fondements de l’industrie. Son parti pris s’articule autour de la culture, de l’agriculture. MOB HOTEL host pioneers !

Les adresses hybrides de cette tribu forment des lieux de liberté où le MOB expérimente de nouvelles manières de recevoir, plus vertueuses (d’un point de vue social, environnemental et culturel).

Cyril, militant engagé, traduit son attachement au Grand Paris en prenant Saint Ouen comme quartier général (MOB HOUSE Paris les Puces à venir en septembre 2020). Il propose ainsi de s’immerger là où vivent les artistes, en sortant des circuits touristiques classiques.

 

Cyrielle HARIEL

Cyrielle Hariel est une journaliste spécialisée dans tout ce qui est «changemakers». À la suite d’une greffe de coeur, cette jeune fille se réveille définitivement autre. Elle s'est engagée avec ferveur à mettre en lumière dans ses interviews sur Europe 1, Ushuaïa TV, et Yahoo des figures célèbre, des acteurs, des entrepreneurs, des citoyens engagés à faire bouger le monde dans des causes telles que l'environnement ou la biodiversité. Elle publie son récit personnel « "Faire battre le coeur du monde", en 2018. Un message porteur de paix, de solidarité et d'humanité. Cyrielle Hariel défend une vision du monde « green & positive ». Le « cœur », symbole de son engagement et de son histoire personnelle, est devenu sa griffe.

Paolo SARI

Originaire de Venise, Paolo Sari occupe dans le domaine culinaire des postes à hautes responsabilités au sein de prestigieux groupes hôteliers. En Europe, depuis Londres jusqu’à Moscou, de Milan jusqu’à Venise ou en Sardaigne, de Lausanne jusqu’à Monte-Carlo. En 2013, il a été le premier Chef certifié biologique et l'année suivante, le Guide Michelin lui a décerné l’étoile. L’ensemble de ces initiatives dans le sens d’une nourriture saine et locavore, lui valent d’être aujourd’hui connu comme le «Bio Chef » au monde.

Au MOB, la culture est travaillée dans sa globalité, sous une forme non marchande, en offrant aux clients des live, des conférences littéraires, une radio, des festivals qui poussent à l’action, à la réflexion, en abordant des sujets sous un prisme nouveau. De la littérature à la cuisine, de la méditation au travail de la terre, le MOB revendique les rencontres et laisse la part belle au local avec une volonté de faire ensemble, partager des moments, créer des souvenirs.

Sur les questions d’écologie sociale, MOB s’engage en actions concrètes :

  • Le MOB travaille le bio en circuits courts, en direct des producteurs pour proposer une carte bio, locale et de saison. Des marchés sont également organisés un jeudi sur 2 avec la Ruche qui dit oui.
  • Tri, recyclage et compost des déchets
  • Le plastique non réutilisable a été banni de l’hôtel. Le MOB recharge par exemple les pompes de gel douche et shampoing !
  • Le MOB travaille le local et la biodiversité avec des jardins potagers. Il cultive d’ailleurs ses propres plantes et installe des ruches sur le toit. Une production de miel utile au restaurant
  • La logique zéro déchet s’applique dans la création des produits d’entretien home made.
  • Plus festif, le MOB brasse ses propres bières à Paris et à Lyon.
  • Le MOB soutien le « slow fashion » et l’upcycling via CASA 93, une école de mode sociale et solidaire. D’autres associations, missions sont également soutenues à l’image de la Mission Potosi en Bolivie ou de la coopérative Ibaba Rwanda.