1. Partenaires officiels
  2. TransGourmet
  3. Marie de Paris
  4. Le Figaro
  1. Facebook
  2. Twitter
  3. Instagram
  4. Linkedin
  5. Youtube

Quoi de neuf dans l'hotellerie

  • QUOI DE NEUF DANS L'HOTELLERIE ?

    L’hôtel est désormais un lieu de vie et il faut savoir en exploiter son théâtre humain ! Et, c’est bien nos modes de vie qui, aujourd’hui, dictent les évolutions en matière d’aménagement des espaces. Zoom sur les points fédérateurs du changement !

  •  

      Thierry Teyssier
      Président fondateur de Maisons des Rêves

      

      Serge Dive
      Président-Directeur général de Beyond Luxury Media Ltd

     

     

     

    « Il faut libérer notre façon de voir les choses, le client a changé tout comme nos modes de vie. Réfléchir avec les yeux du client et se concentrer sur son ultime plaisir, c’est aller dans le bon sens », confesse Thierry Teyssier fondateur de l’hôtel Dar Ahlam, un endroit de rêve au Maroc. Il est vrai que si le choix de la destination reste le point d’ancrage, chacun a sa liberté d’action en termes de budget, de besoin et d’envies de voyage. Rien ne doit être figé car « nous sommes
    désormais dans l’ère de l’émotion et de l’individualisation ce qui exige de surprendre pour faire vivre une expérience unique à chaque client. Il faut sortir d’une offre conformiste pour aller vers des produits uniques voire atypiques. Et, stimuler la découverte, la curiosité, la rencontre pour vivre des moments forts », souligne Serge Dive, PDG-fondateur de Beyond Luxury Media Ltd., influenceur EquipHotel. Adieu les stéréotypes, le temps est venu de cultiver sa différence et de se rallier à la cause du client pour répondre à tous ses désirs.

     

     

  • ___ Lobby et coworking, le nouveau défi

    « Réussir la vie de son lobby, c’est réussir la vie de son hôtel ! » explique Michel Gicquel, ex directeur artistique du Groupe Accor.
    Car, l’hôtel se pose désormais en passerelle vers l’extérieur pour séduire une nouvelle clientèle.

    Petite révolution qui assouplit le schéma traditionnel et suscite de nouveaux dispositifs pour dédier cet espace à vivre à la rencontre et au partage. Telle une ruche s’activant du matin jusqu’au soir, le lobby s’envisage donc polyvalent et interconnecté à tous les espaces qui concourent à sa convivialité et à sa rentabilité : lounge, bar, restaurant, outdoor…,
    autour desquels gravitent désormais des espaces de travail.

     

     

    « Dans une société qui prône l’émulation et la mobilité, le concept de coworking est plus que jamais adapté à des lieux hybrides où on peut rassembler, échanger, consommer en toute liberté. L’espace du lobby se prête parfaitement à la modularité pour aménager différentes ambiances », confirme Julie Gauthron, architecte d’intérieur. À l’ère de la digitalisation, on libère la place du desk, on gère la mobilité, on soigne le confort et on opte pour un parti-pris scénographique qui signe l’atmosphère du lieu. « Traité façon open space, le lobby se fait plus cool, plus ludique et moins sérieux. L’idée étant avant tout de s’y sentir bien pour avoir envie d’y rester, avec un service comme à la maison », conclut Marc Hertrich, architecte d’intérieur du Studio MHNA.

  • ___ La chambre, le nouveau cocon

    L’agitation étant l’affaire du lobby, la chambre réinvestit la sphère de l’intimité.
    Ici, on prône un confort contemporain, interactif et ergonomique pour la détente et le bien-être.


    À commencer par le lit qui, à lui seul, symbolise la chambre.
    Erigé en lieu opérationnel ultra confort à partir duquel on pilote la chambre,
    il centralise l’action, fort de nos outils nomades et connectés.
    Plus haut, plus grand, pour le conforter dans son statut réparateur, on y attend
    une qualité de couchage irréprochable pour y dormir, y lire, y travailler, y regarder la télé…

     

    La chambre a aussi ses propres facteurs d’ambiance mais c'est l'intégration parfaite de toutes ses fonctions d'usage qui la rendent efficace.

    Et, dans cet espace où l’on se ressource, la salle de bains s’affranchit volontiers de ses contours. Positionnée en salon de soins, elle s’efface et se découvre derrière une verrière atelier, des portes coulissantes… ou s’érige au cœur de la chambre.
    Là encore, la créativité est le mot d’ordre pour moduler l’espace.

  • ___ L'accessibilité, le nouveau design du vivre ensemble 

    Le facteur humain est indiscutablement au cœur de la réflexion.

    Et pour répondre à l’obligation d’offrir 5 % de leur espace à des chambres destinées aux personnes à mobilité réduite, l’hôtellerie ne recule plus. Car la chambre PMR est en voie de se réinventer dans le prisme d’un service généreux. Sa conception se veut universelle pour s’adapter aux familles comme à tous types de handicap. Pourquoi stigmatiser quand la technologie embrasse le design ? Pensée XXL, elle convoque les cinq sens pour se concentrer sur le bien-être.

     

    Et Francis van de Walle, concepteur du projet de la Senses Room, de préciser, « l’ouïe, la vue, l’olfactif, le toucher et la mobilité sont les leviers pour le choix d’un équipement et de matériaux adaptés : des formes rondes non agressives, des expériences sensorielles gérées par la domotique, des performances acoustiques, etc. » Autant de bénéfices dans l’agencement qui, somme toute, répondent à des avancées sociétales !

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici