1. Partenaires officiels
  2. TransGourmet
  3. Marie de Paris
  1. Facebook
  2. Twitter
  3. Instagram
  4. Linkedin
  5. Youtube

Julie Gauthron

  • UN MOT SUR JULIE GAUTHRON.

    créatrice de LET'S WORK



    Artiste et décoratrice de talent, Julie Gauthron capture, fige, s’approprie les paradoxes pour en extraire une unité. Créatrice d’ambiances nouvelles, elle est inspirée par le challenge et s’empare d’un lieu vide de toute âme pour y tapisser de la vie, recréant un décor inédit.


    En 2012, Christophe Sauvage, à la tête d’Elegancia Hôtels, lui donne carte blanche pour rénover l’Hôtel Louvre, rebaptisé l’Hôtel Crayon. Une maison d’artiste accueillante, sensible et chaleureuse où la créativité se réinvente chaque jour, sans prévenir, d’un coup de crayon sur les portes ou sur les murs. Après le succès du Crayon, Julie renouvelle l’expérience en ouvrant le Crayon Rouge en 2014. Suivi de l’hôtel Joséphine, de l’IDOL Hôtel, du Grand Hôtel du Midi et, plus récemment, de l’Hôtel EXQUIS. Tous ses projets ont une histoire forte qui leur donne à chacun une identité propre et une histoire singulière.


    Son expérience professionnelle de scénographe, graphiste et designer lui a permis de gérer des réalisations dans les équipes de différentes agences de design avant de créer la sienne en 2006. Ses créations vont de projet de design objet, de logos au concept boutique en passant par la décoration d’hôtels.

  • Les 4 questions d'EH.

    1/ Qu'attendez-vous d'un hôtel aujourd'hui ?

    "Parce que l’hôtel est sur un plan fonctionnel un lieu où dormir, le confort du lit est un élément de base. La hauteur des matelas ne cesse d’augmenter et le lit peut être beaucoup plus haut que l’assise d’une chaise.
    Ensuite c’est une histoire de goût… Il y a mille et une façons de rendre une chambre d’hôtel singulière : la question de l’intemporalité qui inquiète les hôteliers n’est pas résolue en faisant un décor neutre, bien au contraire.
    L’hôtel est un bâtiment mais aussi la personne qui nous y reçoit, la personne est une partie de sa personnalité, elle est l’intangible qui constitue l’âme du lieu.
    Les nouveaux enjeux de l’hôtellerie sont comment créer cette magie des rapports humains, un des secrets de réussite sera la sincérité. Donc attention au marketing "réchauffé" et au concept « grand public »...
    Une direction à laquelle je tiens particulièrement est la présence de l’art contemporain dans l’hôtel. Dormir dans une œuvre est une nouvelle façon de la voir. Une des tendances actuelles est de proposer une expérience culturelle, les choix des artistes sont déterminants. L’art représente une forme d’engagement de l’hôtel, ses choix dévoilent sa personnalité."

     

    2/ Quelle est votre expérience gastronomique la plus surprenante et inédite ?

    "Mon meilleur souvenir gastronomique est un voyage à Buenos Aires. J’y ai mangé une cuisine moderne, inventive et raffinée, digne de nos étoilés. Menu gastronomique 6 plats, pendant toute une semaine, pour 3 fois moins cher qu’à Paris. Une belle façon de voir Buenos Aires avant et après le tango !

    Comme tous les parisiens j’aime mon quartier, j’ai mes habitudes : Le Septime, Clamato, le 6 Paul Bert sont en bas de chez moi, quelle chance ! Toujours 5 à 6 plats, pour découvrir le plus de saveurs inédites… Sans piquer dans l’assiette de son voisin.

    Ma dernière découverte : La recyclerie (sortie du métro porte de Clignancourt) sur mon chemin quand je reviens des Puces de Saint Ouen, vers midi après 4 heures dehors…" 

     

     3/ Citez trois mots qui illustrent votre vision de l’hôtellerie-restauration pour les 3 prochaines années.

    "Personnalité. Singularité. Sincérité."

     

    4/ EquipHotel en quelques mots...

    "Découvertes. Rencontres. Illuminations."

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici